Les Quatre Saisons
Les Quatre Saisons
L´Islande par Ragna Sigrún Sveinsdóttir

Nous recueillons, pour chacune de nos éditions, le témoignage d´Islandais, reconnus dans leur profession et amoureux de leur pays afin qu´ils vous décrivent ce qu´ils aiment de l´Islande. Nous avons souhaité interviewer Ragna Sigrún Sveinsdóttir, pour ce premier magazine en français. Guide expérimentée, ayant a vécu dans de nombreux pays, elle est en mesure d´accompagner des groupes de plus de cinq nationalités différentes, grâce à ses compétences linguistiques.   

L´Hiver
A cette latitude, 66°33 N et même au niveau du cercle polaire qui traverse l´île islandaise de Grimsey, les températures hivernales devraient être très largement en dessous de zéro. Or, l´Islande est enserrée par le Gulfstream, courant marin chaud qui remonte du Golfe du Mexique. C´est pourquoi l´hiver islandais n´est pas rude et la moyenne des températures en Janvier avoisine zéro à Reykjavík. Les montagnes vêtissent leurs manteaux blancs au mois de décembre. Les terres intérieures, les Highlands, deviennent alors un endroit hostile où peu de personnes s´aventurent. Certains villages restent isolés pendant les mois d´hiver du fait de leurs inaccessibilités. Quoique le phénomène ne soit pas aussi intense qu´au Nord des pays scandinaves, l´Islande connait un raccourcissement des journées plus marqué qu´en France. Les journées les plus courtes sont en décembre, avant Noël. L´amplitude journalière est de 4 heures contre 7 heures en France. La période est idéale pour observer les aurores boréales dans le ciel. Ces éruptions solaires qui se produisent à longueur d´année, mais ne peuvent être observées qu´à certaines latitudes et lorsque la nuit est noire. Ainsi, la période d´observation en Islande s´étale du 20 Août au 20 Avril environ.

Le Printemps
Au mois de mars, les jours deviennent aussi long et rapidement plus long qu´en France. La neige disparait peu à peu, seuls les sommets des montagnes conservent leur bonnet blanc. La végétation renaît et retrouve son dégradé de verts, parsemés du violet des lupins et bruyères et du jaune des boutons d´or. Le lit des rivières se gorgent d´eau d´un bleu limpide au fur et à mesure de la fonte des neiges et d´un bleu laiteux chargée de sédiments, lorsqu´elle provient de la fonte des glaciers. Au mois de mai, les oiseaux migrateurs tels les sternes arctiques, les macareux, les chevaliers gambettes et bien d´autres retrouvent l´Islande pour y nicher. Le printemps voit naitre des petits chez toutes les espèces migratrices ainsi que séculaires (chevaux, moutons, renards arctiques…). Les cheptels de moutons sont lâchés dans les montagnes avec les agneaux où ils passent tout l´été à brouter les herbes et plantes sauvages.

L´Été
L´été, les islandais passent le plus clair de leur temps dehors dès qu´ils le peuvent. De nombreux festivals sont organisés partout en Islande. Ceux-ci donnent lieu à des rassemblements familiaux autour d´activités pour les enfants, de la musique, des feux, des expositions et brocantes. L´été, les températures sont en moyenne de 18°C à Reykjavík. Les islandais partent en congés en Juillet quand en France, le mois d´Août est préféré pour partir en vacances. Les nuits sont inexistantes une bonne partie de l´été et c´est l´occasion de voir le soleil de minuit. Le soleil est tellement haut qu´il passe à peine sous l´horizon et réapparaît quelques minutes après. Vous pouvez donc observer le coucher et le lever de soleil à quelques dizaines de minutes d´intervalle et le ciel reste rouge feu pendant plusieurs heures.  

L´Automne
La fin de l´été est marquée par la rentrée des classes fin Août et par la fin des jobs d´été pour les jeunes qui sont au collège et qui travaillent pour les municipalités durant un mois ou deux. C´est aussi la période de la transhumance qui donne lieu à de grands rassemblements. Les amis et la famille viennent aider les agriculteurs à parcourir les montagnes pour descendre les moutons dans la vallée. L´Islande rassemble plus d´un million de moutons, trois fois plus nombreux que le nombre d´habitants. A partir du mois de Novembre, les jours raccourcissent rapidement et les islandais se préparent à nouveau à l´hiver en commençant par les fêtes de Noël.   Ce qui ne varie pas au fil des saisons est certainement l´engouement des islandais pour la vie culturelle. Caractérisée par son accessibilité et sa diversité, la vie culturelle en Islande est un élément de la vie quotidienne de chaque islandais, elle n´est pas le violon d’Ingres de quelques élites. La participation aux activités culturelles est l´une des plus élevée d´Europe. La tradition littéraire est très présente en Islande depuis le Moyen-Age, période de rédactions des sagas, qui signifie histoire en islandais. Ces sagas constituent un apport culturel remarquable, reconnu mondialement. Aujourd´hui encore, beaucoup d´islandais s´adonnent à l´écriture et la lecture. Un dicton dit : "la moitié des islandais écrivent des livres, l´autre moitié les lit". L´écrivain Halldór Laxness a d´ailleurs reçu le prix Nobel de littérature en 1955, pour son œuvre. Reykjavík dispose de 3 théâtres et 2 opéras dont l´Harpa, ouvert en Mai 2011, face au port. Reykjavík est la seule ville de langue non anglophone à avoir été nommée ville de littérature par l’UNESCO.

Tengt efni

Eldri tölublöð
Öll blöð í vefútgáfu

Netútgáfa. Samhliða prentaða blaðinu verður einnig hægt að nálgast netútgáfu af blaðinu á slóðinni www.landogsaga.is. Greinarnar verða bæði í pdf og HTML formi sem gerir þér til dæmis kleift að senda þær áfram og nýta í markaðsskyni. Netútgáfan verður ítarlegri og verður hægt að senda inn efni sem sett verður á vefinn, umfram það efni sem er í blöðunum. Þessi vefur mun síðan halda áfram að vaxa og dafna. 

© 2007 - 2012 Land og saga