Greinasafni: List
Le plaisir des connaisseurs
Le plaisir des connaisseurs
Les couteaux faits main par Palli sont appréciés du monde entier

Soigneusement sculptés dans des matériaux minutieusement étudiés et préparés, souvent rares et toujours insolites, on peut trouver les couteaux de Palli dans pas moins de 85 pays du monde. Palli fabrique des couteaux pour satisfaire leur futur propriétaire.

Une passion
Palli, le coutelier, a commencé à sculpter il y a plus de 25 ans comme loisir. Il aimait rechercher des matériaux inhabituels pour créer les manches, et prenait plaisir à tailler soigneusement chacun d´eux, afin de les faire correspondre aux lames.

En vertu de la lame

Visitez son atelier et vous vous trouverez très probablement assis sous une collection de lames, installées sur une barre magnétique au plafond,  au-dessus de votre tête. Aucune n’est encore tombée! Palli est un véritable artisan. Il choisit toujours les meilleures lames, il s’approvisionne dans plusieurs pays du monde, aussi lointains que le Pakistan. Certaines proviennent de forgerons du Danemark, d’autres sont fabriquées en usine, en Norvège, en Suède ou en Allemagne. Elles sont soit fabriquées à partir d’acier fin de Damas, d’acier inoxydable ou en acier de carbone qui garde son tranchant.

Les matières premières naturelles
Quelle est la particularité des poignées de ses couteaux? Palli aime se promener dans la campagne, à la recherche de nouveaux matériaux pour ses poignées. Souvent, il mélange des matériaux différents pour former une poignée composite qui sera unique, une fois sculptée. Un sabot de cheval, du bois de renne, une corne de chèvre, une dent d’hippopotame, de l’orme, du bois fossilisé, de l’ébène ou même différentes pierres islandaises - ce ne sont que quelques-uns des matériaux que Palli utilise pour créer ses poignées. Alors que la plupart de ceux-ci sont trouvés en Islande, ses recherches le conduisent à voyager sur tous les continents.

La patience d’un Maître
Parfois, les matériaux nécessitent un traitement spécial pour garantir leur longévité et ce traitement peut prendre du temps. Certains bois doivent sécher lentement pour éviter qu’ils ne se fissurent. D’autres, comme le charbon, ont besoin de traitements supplémentaires. Ainsi, le charbon est enveloppé dans du plastique, percé quotidiennement pendant 6 années afin qu´il se débarrasse de son eau. Laisser passer un peu d´air permet de le faire sécher. S´il allait plus vite, le charbon se fragmenterait et s´émietterait. Tels sont les soins appliqués à chaque matériau. Ainsi, chaque poignée est personnalisée et porte la signature du Maître artisan, un gage de qualité.

Sur commande ou sur catalogue

Fabriqué à la main, chaque couteau est une création unique. Palli possède un catalogue, mais les images ne sont que des exemples, car aucun couteau n´est identique. Palli aime le défi et aime expérimenter de nouveaux matériaux. Une fraise de dentiste, vieille de 65 ans est utilisée dans la réalisation des sculptures complexes. Les couteaux peuvent être commandés en ligne. Si vous vous trouvez en Islande, vous pouvez trouver ses couteaux chez Brynja, la boutique de bricolage au 29, rue Laugarvegur à Reykjavík ainsi que dans son atelier de Mosfellsbær. Ce dernier vaut le détour. A 15 minutes du centre-ville de Reykjavík, à côté de la cascade Álafoss, vous pourrez découvrir l´endroit où Palli puise son inspiration.

Palli the Knife Maker
Álafossvegur 29 • 270 Mosfellsbæ
+354 899 6903
palli@knifemaker.is
www.knifemaker.is

Myndbönd

Tengt efni

Eldri tölublöð
Öll blöð í vefútgáfu

Netútgáfa. Samhliða prentaða blaðinu verður einnig hægt að nálgast netútgáfu af blaðinu á slóðinni www.landogsaga.is. Greinarnar verða bæði í pdf og HTML formi sem gerir þér til dæmis kleift að senda þær áfram og nýta í markaðsskyni. Netútgáfan verður ítarlegri og verður hægt að senda inn efni sem sett verður á vefinn, umfram það efni sem er í blöðunum. Þessi vefur mun síðan halda áfram að vaxa og dafna. 

© 2007 - 2012 Land og saga