Observer les oiseaux
Observer les oiseaux
Les meilleurs sites
Les meilleurs sites : vous n´avez pas besoin d´aller dans des endroits reculés pour observer les oiseaux. De nombreux sites s´offrent à vous, un peu partout en Islande. La péninsule de Snæfellsnes à l´ouest, les falaises de Látrabjarg dans les fjords du nord-ouest, la réserve naturelle de Flói et l´archipel des îles Vestmann dans le sud sont parmi les endroits les plus fréquentés par les oiseaux migrateurs. Le site le plus connu et le plus visité reste cependant le lac Mývatn. C´est un endroit unique en Europe pour la nidification des canards. On y trouve de nombreuses espèces dont 14 espèces de canards, ce qui en fait l´endroit qui regroupe le plus d´espèces de canards en Europe. Mais l´Islande regorge de sites ornithologiques, souvent proches de points d´eau. C´est particulièrement le cas en hiver où l´on trouve la plupart des oiseaux au bord de la mer plutôt que dans les terres. Les ornithologues et les amoureux des oiseaux aiment particulièrement observer l´Arlequin plongeur, le Garrot d´Islande, le Faucon gerfaut et le Guillemot de Brünnich.
L´Islande représente la limite la plus méridionale de nidification des oiseaux arctiques. Il y a peu d´endroits meilleurs que l´Islande pour observer les Oies à bec court, Harelde boréale, Lagopède alpin, le Goéland bourgmestre, le Guillemot de Brünnich et le Bruant des neiges, le Phalarope à bec étroit, le Faucon gerfaut et le Pygargue à queue blanche. Pendant la période de nidification, les sites de reproduction sont interdits pour préserver la tranquillité des oiseaux et les protéger. Le Macareux moine est un autre oiseau qui peut être observé en grand nombre, sur l´archipel des îles Vestmann, au sud, sur les îles de la baie de Breiðafjörður et sur les falaises de Látrabjarg, à l´ouest ainsi qu´autour de la baie de Borgarfjörður eystri.

Périodes d´observation
Les oiseaux peuvent être observés toute l´année en Islande. Cependant, la meilleure période de l´année est de la mi-avril à la fin juin, selon Jóhann Óli, président de Birdlife Iceland. La période de migration printanière est à son apogée de mi-avril à mi-mai quand la saison de nidification commence et se termine fin-juillet. La migration d´automne dure de fin-juillet à fin octobre. La faune est toutefois variée en hiver. En effet, au large des côtes islandaises, particulièrement au sud-ouest, les eaux sont relativement chaudes grâce à l´influence du Gulf Stream, et certaines étendues d´eau dans les terres ne gèlent pas l´hiver, grâce aux sources géothermales.

L´origine des oiseaux islandais
La faune et la flore islandaises proviennent principalement du paléarctique occidental, région qui s´étend du nord du Sahara à l´ouest de l´Oural. Cependant, plusieurs espèces ont colonisé l´île par l´ouest et l´Islande peut ainsi être considérée comme le point de rencontre entre l´Est et l´Ouest. De plus, l´Islande constitue la limite méridionale de nidification de plusieurs espèces et la limite septentrionale de plusieurs autres, ce qui en fait également le point de rencontre du Nord et du Sud.

Tengt efni

Eldri tölublöð
Öll blöð í vefútgáfu

Netútgáfa. Samhliða prentaða blaðinu verður einnig hægt að nálgast netútgáfu af blaðinu á slóðinni www.landogsaga.is. Greinarnar verða bæði í pdf og HTML formi sem gerir þér til dæmis kleift að senda þær áfram og nýta í markaðsskyni. Netútgáfan verður ítarlegri og verður hægt að senda inn efni sem sett verður á vefinn, umfram það efni sem er í blöðunum. Þessi vefur mun síðan halda áfram að vaxa og dafna. 

© 2007 - 2012 Land og saga